Refaire le monde

by Igrek [Y]

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    CD physique de l'album "Refaire le monde" enregistré au studio Davout à Paris.

    Includes unlimited streaming of Refaire le monde via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR or more 

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
03:50
7.
8.
03:22
9.
10.
11.
03:20
12.

about

2e album solo "Refaire le monde". 2013.

credits

released April 9, 2013

Morceaux écrits et interprétés par IGREK
Morceau 2 écrit et interprété par IGREK & DIHYA
Morceau 5 écrit et interprété par IGREK & LOU COUM
Morceau 9 écrit et interprété par IGREK & MARO MC
Morceaux composés et produits par LOU COUM
Morceau 12 composé et produit par DONKEY DUNKER a.k.a LOU COUM & MIGHTY JAY
Scratchs : MIGHTY JAY
Basse sur morceaux 2 & 11 : THE BASS CULTURE SHOW
Derbouka sur morceau 2 : ATMAN
Cuivres & Flûte sur morceaux 1 & 12 : LES FRERES NICOLAI
Voix additionelles sur morceaux 1, 6, 9 : PAN CAKE KILLER
Voix additionelles sur morceaux 6, 8, 9, 12 : LOU COUM
Album enregistré & réalisé par LOU COUM au LMC Studio
Mixé par FERNANDO PEREIRA LOPES aux Studios Davout
Masterisé par BRUNO GRUEL pour Elektra Mastering
Photos & Artwork : LOU COUM
Logo IGREK : EGOTRIPDESIGN

tags

license

all rights reserved

about

Igrek Paris, France

contact / help

Contact Igrek

Streaming and
Download help

Track Name: Le retour de Yaya
-1er couplet:

J'ai le moral au plus bas, le cœur sur l'estomac
Tout m'épuise, je suis blasé, j'ai le blues, la nausée

Le rap j'en ai ma claque, demain j'arrête
Je vais faire du slam ou de la variet

Du slam ou de la variet
Et pourquoi pas des claquettes pendant que vous y êtes !

Sers-moi du boom bap que je retrouve le sourire
Le président est si normal qu'on s'emmerde à mourir

Laisse courir les rumeurs sur mon compte je suis trop busy
Ces cons m'ont pris pour un bouseux parce que je suis de Tizi

Chez nous on dit Azul, on n'aime pas trop les zoulettes
On préfère les princesses qui font l'seksu et les boulettes

Si t'as encore du goût mec faut que t'achètes ma galette
Que je fasse du chiffre comme un juif de la Goulette!

Le cul terreux des montagnes, l'auvergnat de l'Afrique
Revient pour te mettre une déculottée historique

J'ai trouvé la formule en arpentant les trottoirs
C'est de la magie noire, nique Potter je suis de Serpentar!

Yelhan c'est mon prénom
C'est pas ma faute si ça veut dire "celui qui est bon" !

A vrai dire je ne suis bon qu'à ça : l'ouvrir pour les miens
Sinon je suis un vrai bras cassé avec un poil dans la main

Au lycée je pensais qu'à sécher et à fumer en cachette
Ils m'avaient promis l'échec pas H.E.C ou l'ESSEC

Et de fait j'ai un job de merde mal payé
Qui suffit juste pour la bouffe et le loyer

Pour supporter ce quotidien faut bien 2/3 pintes
Sinon je tue un être humain dans le train aux heures de pointe!

Je suis un faux calme, méfie-toi de l'eau qui dort
Je suis sentimental sensible et hardcore!

-Refrain:

S'il faut y aller, bah j'me dévoue
On n'a pas deux vies je ne veux pas rater le rendez-vous

Sois aux aguets quand je sors de mes gonds
Me prends pas au 1er degré je suis dans un état second

S'il faut y aller, bah j'me dévoue
On n'a pas deux vies je ne veux pas rater le rendez-vous

C'est pas la fin du monde ils n'ont rien capté les mayas
C'est pire que ça : c'est l'année du retour de Yaya!

-2e couplet:

Je sais d'où je viens depuis tout petit on me l'a inculqué
Par contre savoir où je vais j'avoue c'est plus compliqué

L'écriture est la seule corde à mon arc
Je débarque avec ma sous-culture pour narguer les énarques

Je rajoute un peu de piment dans ce mouvement putain on s'ennuie
Parfois c'est déprimant comme la Saint-Valentin rue Saint-Denis

Les concurrents tu crois vraiment que ça m'excite ?
Mais J'en fais qu'une bouchée comme un requin blanc sur une anorexique

Leur champ lexical est plein de pesticides
Le mien est bio j'y fais pousser des morceaux lucides

Et un peu d'egotrip pour doper ma technique
Paraît qu'à New York on m'appelle Notorious Bylk !

Mais trêve de punchlines partout ça sent la guerre
Sur terre on s'prépare à la prochaine der des ders

Rien à faire, l'humain s'autodétruit
Si j'étais un E.T je serais dégoûté d'atterrir ici

Tout va couler y'a pas de bouée à part pour l'élite
Qui se réserve l'arche de Noé et nous laisse le Titanic

Pas un chat dans la rue pour jeter des pavés
Mais une flopée de dissidents sous pseudo derrière le clavier

Epoque de fou, tout est sens dessus dessous
Déconnectez raccrochez éteignez tout et réveillez-vous!

J'répète : tout est sens dessus dessous
Déconnectez raccrochez éteignez tout et réveillez-vous!

-Refrain:

S'il faut y aller, bah j'me dévoue
On n'a pas deux vies je ne veux pas rater le rendez-vous

Sois aux aguets quand je sors de mes gonds
Me prends pas au 1er degré je suis dans un état second

S'il faut y aller, bah j'me dévoue
On n'a pas deux vies je ne veux pas rater le rendez-vous

C'est pas la fin du monde ils n'ont rien capté les mayas
C'est pire que ça : c'est l'année du retour de Yaya!
Track Name: Imazighen ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⴻⵏ (feat.Dihya)
-1er couplet:

Tu peux nous appeler les berbères ou encore les kabyles
Pour nous on reste des imazighen : les hommes libres

Habitant sur cette terre depuis des millénaires
Notre origine, cependant, reste un mystère

Venus du Yémen, de Perse, d'Inde ou bien du monde viking
Et pourquoi pas de l'Atlantide?!

"Numides" était le nom antique
De tribus éparpillées qui régnaient sur le nord de l'Afrique

On ne compte plus les conquérants qui sont passés
Romains, Vandales, Byzantins, Arabes, Ottomans, Français

Mais toujours dressés, repoussant les invasions
Les anciens ont su préserver les traditions

Peuple de guerriers, de poètes et de conteurs, de grands penseurs
Mais pas de grand navigateurs!

La terre est sacrée et la nature est reine
Rythmée par les rites secrets dont la femme est la gardienne

-2e couplet:

Je suis d'un de ces villages perdus dans la montagne
Pas plus d'un millier d'âmes, en comptant les chèvres et les ânes!

L'hiver est rude sous les burnous
Et les récoltes aussi, chez nous rien ne pousse

Ecrasé par la misère et souvent contraint à l'exil
Obligé de gagner son pain dans la grande ville

Tizi-Alger, Alger-Paris...on n'oublie pas d'où l'on vient
Peu importe où l'on atterrit

La nostalgie nous suit, et aussi les regrets
De nos hauteurs et des odeurs d'olivier et de figuier

La richesse est dans nos coeurs
Comme la solidarité, la dignité et le sens de l'honneur

Paix à nos morts emportés par le Mektub
Leur combat nous guide encore de Jugurtha à Lounès Matoub

Souvent menacée, notre langue est vivante
Ecoute Dihya qui chante...
Track Name: Allume la mèche
-1er couplet:

Je ne suis qu'un caillou dans les rouages de la machine
Qui revient t’emmerder comme la pluie sur un brushing

Tu parles que de cul et de gun t’as l’q.i d’un hooligan
Tu défonces des portes ouvertes moi je dénonce les oligarques

Je suis comme tout le monde moi j’ai mon fardeau
J’ai grandi en occident intoxiqué par Mickey et Mac Do

Les décideurs me sidèrent, il se dégage une sale odeur
Les gens sont moins solidaires et l'état renfloue les traders

Mais des révoltes éclatent aux 4 coins du globe, ça peut juste partir d’un blog
Vos politiques, on le rejette en bloc

Au lieu de se creuser la tête ils ne sont bons qu'à creuser la dette
Mais y’aura pas de sortie de crise sans écraser la Bête

Certains rêvent que le système soit Game over
Mais la plupart ne sont que des suiveurs qu'attendent un leader ou un sauveur

Regarde devant ta porte, prends un balai, nettoie!
A quoi bon critiquer le troupeau si t’as pas tué le mouton en toi?

-Refrain:

J'allume la mèche à la marge, cherche une brèche dans ma cage
Reviens encore à la charge quitte à passer pour un barge

Dieu m’a doté d’un don, et laisse moi t'ôter d'un doute
Si t’aimes pas mon son mais qu’est-ce que tu veux que ça me foute?

-2e couplet:

Vu le combat qui nous incombe, faut être rebelle comme Matoub
On a tous un pied dans la tombe, je me fous que le mouvement m’adoube

15 ans d’rap et je ns suis qu’un illustre inconnu
Mais je m'en tape de ton hip hop comme Israël s’en tape de l’O.N.U

Appel à tous les rebus contre les élites corrompues
Cette bande de requins a toujours faim et n’est jamais repue

Mais jusqu’à quand serons-nous les laquais d’orateurs éloquents
Qui nous poussent à raquer pour des banquiers délinquants

Bande de fêlés amoureux de nos idoles
Enfants de la télé aux cerveaux ramollis par Endémol

Réveillons-nous avant qu’il ne soit trop tard
Avant que les intérêts des va-t-en guerre nous aient enterrés vivants

Le fond de mes pensées est trop dark
Depuis que je vais le voir le psychiatre cet abruti s'est mis au Prozac

Pourtant y'a d'la joie, elle est pas belle l'époque?
Du G.H.B, du viagra, aimons-nous les uns les autres!

Refrain:

J'allume la mèche à la marge, cherche une brèche dans ma cage
Reviens encore à la charge quitte à passer pour un barge

Dieu m’a doté d’un don, et laisse moi t'ôter d'un doute
Si t’aimes pas mon son mais qu’est-ce que tu veux que ça me foute?
Track Name: Les poubelles de la Ve
-1er couplet:

Des hommes de l'ombre et des cadavres encombrants dans placards pleins à craquer
Les dossiers les plus accablants mis de côté par le parquet

Les suspects qui s'envolent, les preuves et les indices aussi
Tractation en haut-lieu, Dieu sait ce qui se négocie

République Ve connue pour ses pratiques malsaines
Gégène sur les fellouz, et noyade au fond de la Seine

Les indépendances de façade, le mépris des droits de l'Homme
Pour le pétrole, le gaz ou l'uranium

Des guerres civiles attisées pour vendre des tonnes d'armes aux rebelles
Loin des salons de l'Elysée, bienvenue dans ses poubelles!

Une partie d'échec où se distribuent les gros chèques
T'es pas au courant sans déc demande aux anciens du S.D.E.C.E

Comment commanditer un meurtre et le maquiller en suicide
Ou encore mieux fermer les yeux sur un génocide

Inonder un pays de faux billets et dévaluer sa monnaie
Pour faire chuter Sékou Touré en Guinée

S'entourer de tyrans avec lesquels on est complaisants
Les services qu'on se rend valent bien la peau d'un opposant

"La démocratie s'arrête où commence l'intérêt de l'Etat"
C'est pas de moi, c'est de Pasqua

-Refrain:

Fait comme les rats, mets ton nez dans les poubelles !
Et tu me diras si la République est si belle
Je connais les dessous, je connais les dossiers
Du sang, des gros sous et des affaires étouffées

-2e couplet:

Des frégates de Taiwan aux sous-marins de Karachi
De faramineux bakchichs partagés entre apparatchiks

Rétrocommission dans la poche, quand on n'a pas la gagne
Faut c'qui faut pour financer sa campagne

En cas de pépin : une pression et les témoins se rétractent
Certains ont le bras long même quand on les prend la main dans le sac !

Au-dessus des lois comme Foccart
Entre les principes républicains et la réalité: trop d'écart

Raison d'Etat dans tous les cas, sans égard pour les orphelins
Où est le corps de Ben Barka? Comment est mort Robert Boulin?

Le juge Borrel retrouvé brûlé à Djibouti
Ali Mecili exécuté en plein Paris

Parfois complices et acteurs, parfois spectateurs passifs
Nos services agissent sur le droit comme un corrosif

Tout est si flou, tellement de détails que l'on ignore
La vérité reste enfouie comme l'épave du Rainbow Warrior

Tout ça me hante et me déçoit
La justice n'est pas aussi transparente que les diamants de Bokassa!

"La démocratie s'arrête où commence l'intérêt de l'Etat"
C'est pas de moi, c'est de Pasqua

-Refrain:

Fait comme les rats, mets ton nez dans les poubelles !
Et tu me diras si la République est si belle
Je connais les dessous, je connais les dossiers
Du sang, des gros sous et des affaires étouffées
Track Name: Au Cambrien (feat.Lou Coum)
-1er couplet:

Des hommes de l'ombre et des cadavres encombrants dans placards pleins à craquer
Les dossiers les plus accablants mis de côté par le parquet

Les suspects qui s'envolent, les preuves et les indices aussi
Tractation en haut-lieu, Dieu sait ce qui se négocie

République Ve connue pour ses pratiques malsaines
Gégène sur les fellouz, et noyade au fond de la Seine

Les indépendances de façade, le mépris des droits de l'Homme
Pour le pétrole, le gaz ou l'uranium

Des guerres civiles attisées pour vendre des tonnes d'armes aux rebelles
Loin des salons de l'Elysée, bienvenue dans ses poubelles!

Une partie d'échec où se distribuent les gros chèques
T'es pas au courant sans déc demande aux anciens du S.D.E.C.E

Comment commanditer un meurtre et le maquiller en suicide
Ou encore mieux fermer les yeux sur génocide

Inonder un pays de faux billets et dévaluer sa monnaie
Pour faire chuter Sékou Touré en Guinée

S'entourer de tyrans avec lesquels on est complaisants
Les services qu'on se rend valent bien la peau d'un opposant

"La démocratie s'arrête où commence l'intérêt de l'Etat"
C'est pas de moi, c'est de Pasqua

-Refrain:

Fait comme les rats, mets ton nez dans les poubelles !
Et tu me diras si la République est si belle
Je connais les dessous, je connais les dossiers
Du sang, des gros sous et des affaires étouffées

-2e couplet:

Des frégates de Taiwan aux sous-marins de Karachi
De faramineux bakchichs partagés entre apparatchiks

Rétrocommission dans la poche, quand on n'a pas la gagne
Faut c'qui faut pour financer sa campagne

En cas de pépin : une pression et les témoins se rétractent
Certains ont le bras long même quand on les prend la main dans le sac !

Au-dessus des lois comme Foccart
Entre les principes républicains et la réalité: trop d'écart

Raison d'Etat dans tous les cas, sans égard pour les orphelins
Où est le corps de Ben Barka? Comment est mort Robert Boulin?

Le juge Borrel retrouvé brûlé à Djibouti
Ali Mecili exécuté en plein Paris

Parfois complices et acteurs, parfois spectateurs passifs
Nos services agissent sur le droit comme un corrosif

Tout est si flou, tellement de détails que l'on ignore
La vérité est reste enfouie comme l'épave du Rainbow Warrior

Tout ça me hante et me déçoit
La justice n'est pas aussi transparente que les diamants de Bokassa!

"La démocratie s'arrête où commence l'intérêt de l'Etat"
C'est pas de moi, c'est de Pasqua

-Refrain:

Fait comme les rats, mets ton nez dans les poubelles !
Et tu me diras si la République est si belle
Je connais les dessous, je connais les dossiers
Du sang, des gros sous et des affaires étouffées
Track Name: Jugurtha
-1er couplet:

Il est temps de réveiller les montagnes et de libérer les plaines
Qu’ils sachent que l’Afrique ne sera jamais une province romaine

J’ai des flammes dans le regard, le ciel est couvert
Pas besoin des augures pour savoir que ça sent la guerre

L’empire s’y prépare, je ne suis plus son pion
Comme au temps où je luttais dans les légions aux côtés de Scipion

J'ai combattu comme un lion, pas pour finir dans un cirque
Ni romain, ni latin, non, ma langue est le lybique

Grand roi Numide, les miens m’appellent agellid
Il est l'heure d'expulser l'oppresseur et ses séides

Fils d’une esclave, ma propre famille me méprise
Rome applique sa devise : pour mieux régner elle nous divise

J'ai vu rouge quand mon frère m'a outragé
Une poignée d’hommes m’a rapporté sa tête tranchée

Mort méritée pour toutes les fois où la peur
L'avait conduit à sécher ses pleurs dans la toge des sénateurs

-Refrain:

L'homme qui se dressa contre Rome
JUGURTHA

-2e couplet:

Mon royaume est enfin unifié, je sais ce qu'il en coûte de les défier
J'ai des doutes et ne sais plus à qui me fier

Guette mes ennemis de jour comme de nuit
Réveil en sursaut la main sur l'épée au moindre de bruit

Je crois aux esprits, au dieu de la pluie qui nourrit la terre
Pendant qu'ils multiplient les offrandes à Mars et Jupiter

Ils ne sont pas de taille, ma volonté est plus forte
J'aime le bruit du métal quand mes troupes se heurtent aux cohortes

Peu importe l'issue du combat, seule compte la cause
Plus elle est ardue, plus la victoire est grandiose

En haut de la colline sont postés mes éléphants
L'ennemi ne devine pas qu'ils vont frapper par le flanc

Encercler son camp, le harceler jusqu'au matin
Sans trêve avant que mes soldats se partagent le butin

Mon plus grand trésor est mon honneur de guerrier
Plus que l'or, j'adore piétiner les couronnes de lauriers

-3e couplet:

Plutôt rompre que de plier, ils peuvent attendre que je me rende
J'ai soudoyé la moitié du Sénat, cette ville est à vendre!

Entre nous elle ne vaut pas plus de 3 sesterces
Rongée par la corruption, la soif de pouvoir et de richesse

Les consuls se succèdent et perdent la face
Pour percer ma cuirasse Marius est des plus coriaces

Il rêve de célébrer son triomphe sur le Forum
Moi de rester dans les mémoires l'Homme qui se dressa contre Rome

Et comme les alliés sont parfois les pires ennemis
La félonie est venue de mon voisin de Maurétanie

Ce vieux serpent a pactisé avec l'occupant
Rompu notre serment et m'a tendu un guet-apens

Jeté dans le navire qui m'emmène loin de ma terre
Je n'ai jamais été aussi fier d'être un berbère

Car même enchaîné et la tunique en lambeaux
Mes descendants se souviendront et reprendront le flambeau de...

L'homme qui se dressa contre Rome
JUGURTHA
Track Name: Amour galactique
-1er couplet:

J’ai posé le regard sur toi comme Armstrong a posé le pied sur la lune
Depuis je suis en apesanteur, ne pense qu’à ma brune

J’ai traversé la voie lactée pour te rencontrer
Un petit pas pour l’homme un grand pas pour ma timidité

J’ai la tête dans les étoiles
Et dans l'espace infini que nos sentiments dévoilent

Tu es si spatiale si différente et unique
La plupart ne parlent que mecs et cosmétiques tu es cosmique

T’as vidé un pot de Nutella devant la télé
Je comptais les tâches de rousseur dont ton visage est constellé

Le bonheur est si simple à portée de tes bras
Je ne veux plus rentrer sur ma planète je veux rester là

Nos corps célestes enlacés jusqu’au lever du soleil
Avant de t'embrasser j’étais dans un profond sommeil

Comme si je savais tout sur toi avant de te connaître
A tes côtés c’est fou le temps s’arrête ou file comme une comète

-Refrain:

J’ai envoyé des satellites pour te localiser
Si longtemps resté en orbite avant de te trouver
Amour galactique, paré à quitter la terre
A la vitesse lumière vers le plus grand des mystères

-2e couplet:

J’ai posé le regard sur toi comme Armstrong a posé le pied sur la lune
Depuis je suis en apesanteur, ne pense qu’à ma brune

J’ai traversé la voie lactée pour te rencontrer
Un petit pas pour l’homme un grand pas pour ma timidité

La vie m’avait usé, j'étais épuisé
Puis ton souffle est devenu le carburant de ma fusée

L’amour, je n'arrivais plus à y croire
J’avais franchi le point de non retour attiré par un trou noir

Et ce maudit miroir me narguait en reflétant mes rides
Mais nos chemins devaient se croiser ont dit les éphémérides

Et si la mort est une peur ancestrale
Avec toi, elle ne sera qu’un voyage astral

J'ai gardé au fond du cœur
Le souvenir de mon âme sœur rencontrée dans une vie antérieure

Je savais tout avant de te connaître
A tes côté c'est fou le temps s'arrête ou file comme un comète

-Refrain:

J’ai envoyé des satellites pour te localiser
Si longtemps resté en orbite avant de te trouver
Amour galactique, paré à quitter la terre
A la vitesse lumière vers le plus grand des mystères
Track Name: Nakba
-1er couplet:

J'ai grandi dans la joie, au milieu des orangers
Connaissant chacun des villageois avec lesquels j'ai tout partagé

Sur le chemin qui mène au puits, mes petites sœurs se disputaient
En allant cueillir les fruits de l'arbre que mon grand-père avait planté

Nos fusils étaient des bâtons, nos bastions des tas de pierre
Nos destriers des moutons quand on s'inventait des jeux de guerre

L'odeur du thym flottait dans l'air, le goût des dattes au bord des lèvres
Je me souviens comme si c'était hier du jour où prit fin ce rêve

Ce fut très tôt, un matin, des soldats devant la porte
Le bruit des bottes dans le jardin, sans pitié piétinant notre récolte

A la fenêtre, tous les enfants tirés du lit par les coups de feu
Les chars d'assaut avançaient menaçants, se reflétant dans leurs yeux

La panique sur les visages, les cris, les éclairs dans la cohue
Rassemblés sur la place du village dans le grand fracas des éclats d'obus

L'horizon irradié, ma famille encerclée
Je n'ai rien pu emporter de ma maison à part la clé

-Refrain:

Le sang, les larmes, le chant des armes
Je m'en souviendrai
Un jour glorieux s'il plaît à Dieu
Je reviendrai
Le sang, les larmes, le chant des armes
Je m'en souviendrai
Un jour glorieux s'il plaît à Dieu
Je reviendrai

-2e couplet:

On s'est enfuit par la forêt, les anciens récitaient des prières
Les nourrissons affolés sanglotaient en se cramponnant à leurs mères

Derrière nous c'était l'enfer et les rafales de mitraillettes
Au cœur même de cette vallée verdoyante où sont enterrés tous nos ancêtres

Des sacs de blé, de la farine et du sucre pour seule provision
Tous à terre, les uns sur les autres, au-dessus de nos têtes tournoyaient les avions

Au bord des routes, cachés dans l'ombre, de tonnes de corps s'empilaient
Dans mes pupilles, une hécatombe, les scènes d'horreur qui défilaient

Débarqués dans des camps, parqués par centaines de milliers
Ce pays, le Liban, est si loin de ma Galilée

Mais quel avenir dans ce quartier insalubre et délabré
Bâti sur un tas d'ordures où les murs s'effritent et menacent de s'effondrer

Loin de mes racines c'est l'asphyxie je n'ai plus que ma mémoire
Cible à abattre, rayée de la carte et bientôt des livres d'Histoire

Peuple chassé, massacré, c'est notre terre qu'ils piétinent
Mais l'exil n'est pas mon destin je reverrai la Palestine

-Refrain:

Le sang, les larmes, le chant des armes
Je m'en souviendrai
Un jour glorieux s'il plaît à Dieu
Je reviendrai
Le sang, les larmes, le chant des armes
Je m'en souviendrai
Un jour glorieux s'il plaît à Dieu
Nous reviendrons
Track Name: A visage découvert (feat.Maro Mc)
-1er couplet (Maro Mc):

Quand il voit ma ganache, le camp d'en face en conclut que je ne suis pas français
Pourtant j'ai les papiers, je suis berbère à la peau foncée

Debout face à l'ennemi, à genoux pour la ière-pri
Aux yeux de mes proches, je passe toujours pour un incompris

Canalise l'énergie, analyse et agis
J'ai les crocs mais je suis discret quand passe la P.J

Du sens dans les mots, pas de sang sur les mains
Je ne crois qu'au Très-Haut, me méfie de l'être humain

Peut-être bien qu'il me manque une case depuis l'enfance
Mais toi il te manque une phalange t'es qu'une balance !

Avance en silence sur le bitume pour décrocher la lune
Pas une thune allume un stick et le fume sur le Boulevard Brune

Le temps d'esquiver les barreaux, me tiens à carreaux
Au comptoir, une noisette, un verre d'eau, une garo

Maro MC! Je m'endors en comptant les soucis
En attente de procès, ou je prends du ferme ou du sursis

-Refrain:

On me dit que c'est dead mais je m'accroche à la vie
Pas besoin d'aide quel-que soit ton avis
J'avance et dis ce que je pense à visage découvert
Envers et contre ceux qui veulent me faire ravaler mes vers

-2e couplet (Igrek):

Déjà 20 ans que cette musique s'est logée dans mon cœur, si tu savais comme je l'aime
Dans mon lecteur : que du rap qui date de Mathusalem!

Mes amis sont les mêmes aussi, à part qu'on vieillit et c'est marrant
De voir de grands enfants devenir des parents

La plupart ont disparu des bancs sur lesquels on s'encroûtait
A boire, à fumer, à parler sans s'écouter

Le temps passe, je fais les comptes, j'ai rien bâti
Quand il fallait trouver sa place, j'ai couru vers la sortie

C'est peut-être la vie qui au fond m'effraie
Mes sautes d'humeur, c'est toujours mes proches qui en font les frais

Parfois l'amour me soulage et je me sens léger
Parfois la peine me submerge et il devient urgent de se murger

Forgé dans la marge, une plume, de l'encre, un buvard
J'écris tard le soir seul au son des embrouilles sur le boulevard

Rien de neuf du côté de chez moi
A part les cafés kabyles et auvergnats rachetés par les chinois !

-Refrain:

On me dit que c'est dead mais je m'accroche à la vie
Pas besoin d'aide quel-que soit ton avis
J'avance et dis ce que je pense à visage découvert
Envers et contre ceux qui veulent me faire ravaler mes vers
Track Name: Dernière nuit à Gethsémani
-1er couplet:

Assailli par le doute
Qui se dresse une nouvelle fois devant moi pour me barrer la route

Quoi qu’il en coûte je dois bousculer les puissants
Innocent, je m’apprête à verser mon sang

Je me sens si seul, j’ai tellement peur
Mais je devrais être à la hauteur quand viendra l’heure

Je titube puis m’effondre au milieu des oliviers
Face contre terre, perds connaissance, mords le gravier

Mon message ne doit pas rester incompris
Je nettoie mon visage, m’agenouille et prie

Mais la tristesse m'envahit
Un arrière-goût de défaite, nul n’est prophète en son pays

Père, je crains le pire pour l’avenir de tes fils
1er martyr, j’offre mon corps en sacrifice

Dans le ciel j’ai aperçu des signes
Et si telle est ta volonté je m’y résigne et serai digne

-Refrain:

Je sens venir la fin, je marche seul dans le jardin
Si tel est mon destin qu'il en soit ainsi
Dernière nuit à Gethsémani
Je sens venir la fin, je marche seul dans le jardin
Mon âme est en paix et ma peine est infinie
Dernière nuit à Gethsémani

-2e couplet:

J’ai porté le plus lourd des fardeaux
Tous les péchés du monde sur le dos

J’ai lutté pour la fraternité entre tous les hommes
Mon humilité opposée l’orgueil de Rome

L’argent est une idole devant laquelle ils rampent
Pour l’exemple j’ai dû chasser les marchands du temple

Avec la langue de l’amour
Mais le cœur des hommes reste sourd insensible à ce discours

Haï par la plupart ayant peur pour leur pouvoir
Mon Dieu si seulement ils pouvaient avoir des yeux pour voir

Mon périple s’achève, la nuit se dissipe
Je serai bientôt trahi par l’un de mes disciples

C’est là que mon histoire s’arrête
Commencée 33 ans plus tôt dans les alentours de Nazareth

J’entends les bruits des armures, ils viennent me chercher
Dans le clair-obscur, bon pour être lynché

-Refrain:

Je sens venir la fin, je marche seul dans le jardin
Si tel est mon destin qu'il en soit ainsi
Dernière nuit à Gethsémani
Je sens venir la fin, je marche seul dans le jardin
Mon âme est en paix et ma peine est infinie
Dernière nuit à Gethsémani
Track Name: Tu dors
-1er couplet:

J'ai pas de sang sur les mains j'ai de l'encre
Noire comme la réalité dans laquelle je m'ancre

Traumatisé par une mort violente alors que j'étais à peine arrivé
Pas étonnant que mon point de vue sur la vie soit clivé

J'essaie de me délivrer de ce qui pourrit mon être
Au fond de moi y'a le meilleur et le plus abject

Né en plein siècle de la mort de la raison
Les utopies en charpie, le shopping pour seule horizon

Ca sent la fin, assis sur le perron
Je vais regarder brûler la ville avec un sourire comme Néron

Et que les flammes consument mes rimes
J'ai jeté mon âme dans les marasmes du consumérisme

Bourré de cachets, cerveau branché au satellite
La camisole est chimique, l'anesthésie médiatique

Du pain, des jeux, des promos et du porno sur tous les canaux
Et je ne suis pas né parano

Accros aux marques, les jeunes s'en tapent
Collectionnent les paires de Nike, abrutis par du mauvais rap

On prend l'habitude
Lentement, on apprend à aimer sa servitude

On avale la pilule, on devient ce que l'on consomme
Nos ambitions s'annulent et nos addictions s'additionnent

Futur rouge sang d'après les prémonitions
Emanations toxiques, le ciel est menaçant

-2e couplet:

La planète se déshydrate
Les élites aux manettes sont des psychopathes

Les diplomates experts en dessous de table
Démocratie, dictature, ils s'en foutent tant que c'est rentable

Les biens mal acquis profitent aux despotes d'Afrique
Ils ont tous des comptes à Zürich!

T'as beau voter ça change pas d'un iota
Touche pas au gâteau que se partage le gotha

Tu vois l'étau se resserrer, les gens désespérer
Les marchés, eux, sont rassurés

La crise est une excuse pour imposer leurs directives
Toute alternative est exclue

En dehors des clous, c'est voué à l'échec
Y'a ceux qui encaissent les coups et ceux qui encaissent les chèques

Les plus riches règnent sur la ruche
Leur truc c'est la triche et les moutons font l'autruche

A quand le grand soir? A quand la révolte?
T'es de l'époque des blousons noirs, moi de celle des Reebok blanches !

Je n'attends pas de récompense ni de prix
Changer le système de l'intérieur je n'y crois pas, tu l'as compris

Les pieds sur les trottoirs crades, Paris
Les coudes sur le comptoir d'un rade, j'écris

Je m'évade, pars de mon quotidien, parle de tout et de rien
Mais au fond tout a un lien
Track Name: Refaire le monde
-1er couplet:

Toujours plus inventifs pour nous anéantir sans pitié
Une bande de nantis assujettit des pays entiers

La vérité fait sa route et tout va se décanter
Dieu seul fera les comptes, choisis bien dans quel camp t'es

A quoi nos libertés se limitent? A aller voter
Acheter une télé, un grand canapé pour s'y vautrer

Mater les débats futiles quotidiens
Les plateaux plein d'idiots utiles et de savants qui ne servent à rien

C'est pas la fin de la partie, poto ne sois pas triste
Sors de l'apathie, relève la tête comme les zapatistes

Recharge les batteries, recharge les accus
L'histoire écrite par les vainqueurs corrigée par les vaincus

Fais pas ton planqué, ils s'attaquent à nos acquis
Il nous manque un Gracchus Babeuf ou un Blanqui!

Nos vies, tu parles d'un sacré gâchis
Depuis qu'on sait marcher on se soumet sans broncher à la hiérarchie

-Refrain:

Ils ont la main mise, j'ai l'âme insoumise
Que l'empire de la marchandise agonise

Que tout s'effondre dans l'indifférence
On va refaire le monde et on va commencer par la France!

-2e couplet:

S'accaparer de nouveaux marchés, créer de nouveaux besoins
Fomenter de nouvelles guerres en prétendant faire le Bien

La propagande fait rage et nos petits cerveaux épongent
Tous leurs messages bâtis sur le mensonge

La télé ronge nos méninges, tous amnésiques comme Jason Bourne
Si l'être humain descend du singe, il y retourne!

Pulsions négatives, valeurs à l'envers
Névroses collectives, H.P à ciel ouvert

Je me sentais bien intégré, j'en ai des regrets
S'adapter à cette société malade c'est être cinglé!

Qu'est-ce qu'une démocratie sans peuple et sans citoyen
A part une dictature qui n'a pas besoin d'user du gourdin

Corps social engourdi mais sûrement pas à court d'idée
Pour briser le nœud gordien de la fatalité

Voter est accessoire, je ne crois pas en qui que ce soit
J'ai préféré prendre la parole que donner ma voix

-Refrain:

Ils ont la main mise, j'ai l'âme insoumise
Que l'empire de la marchandise agonise

Que tout s'effondre dans l'indifférence
On va refaire le monde et on va commencer par la France!

-3e couplet:

On ira jusqu'au bout, on ne baissera pas les bras
On tente le tout pour le tout comme Ali la pointe dans la Casbah

Toujours debout même bombardés par vos soldats
Comme Allende dans le palais de la Moneda

Réfléchis pas, tire Boom!, quand les ennemis s'alignent
Comme les militants du Poum pris entre Franco et Staline

J'ai des idéaux qui passent avant moi
Je me fous d'avoir ma part du gâteau, je veux casser le plat!